20150613_105533Il lui avait dit qu’en général, il ne fallait pas s’en tenir au premier regard. Un deuxième était nécessaire pour rectifier les déséquilibres du premier.

Elle avait hoché  la tête pour signifier qu’elle avait compris. Elle pensait ainsi lui faire plaisir. Mais non. Lui, aurait voulu qu’elle argumente et il le lui dit.

 Hélas, d’arguments elle n’avait point ou peut-être hésitait-elle à les faire valoir car les 50 ans imposants de cet homme pesaient face à ses tout juste 25  !

Sensible à ses attentes, elle tenta une comparaison qu’elle croyait anodine mais qui eut l’effet d’une bombe.

-          Un peu comme cette ouverture béante avec vue sur une fenêtre qui ne donne pas sur cour ?

-          Ah, mais dis-moi,  tu te prends pour une intellectuelle maintenant ? Je crois que je préfèrais tes silences snas prétention.

Elle ne répondit rien mais se dit que cet homme était aussi humiliant que son propre père pouvait l'être…

 

PS : photo prise à Lille en juin 2016