les gens_qui_doutent*

Il lui avait dit qu’il ne doutait de rien, jamais, et elle lui avait immédiatement répondu qu’alors, rien ne serait possible entre eux.

« C’est trop bête » insista-t-il, comme pour se faire pardonner son assurance. "Si je  dis que je ne doute de rien c’est bien sûr parce que je doute de tout."

Elle l’avait laissé dire, mais elle doutait de l’authenticité de son affirmation…

 

 *première strophe - chantée par moi-même -  d'une très belle  chanson d'Anne Sylvestre.