20170527_192254Sa promenade dans les allées du cimetière  aurait pu s'avérer pénible ; la nostalgie a parfois des effets indésirables.

Mais, quand elle vit la pierre tombale des Chanton-Lapine, elle dut se faire violence pour ne pas éclater de rire. Ils devaient vraiment s’aimer pour réunir ainsi leurs deux noms. Il est vrai que l’union fait la force...

 

 PS : photo prise dans un cimetière de la Creuse.