Il  lui avait dit qu’il la trouvait  intelligente et drôle mais qu'il  il devait la quitter.

Quand elle lui a demandé  pourquoi, il a répondu : «  je ne sais pas, ou peut-être si, tu es trop parfaite pour moi ! »

Elle lui a immédiatement décoché un coup de poing dans le nez et elle a regardé avec plaisir le flot de sang qui jaillissait.

-           Mais pourquoi ? a-t-il balbutié le visage barbouillé de rouge.

-           Comme ça j’aurai au moins l’impression qu’il  y a un motif à ton départ.

Et elle a tourné les talons sans état d’âme.