20170415_105157Tout s’était admirablement passé. Un repas raffiné, des vins délicieux, une conversation  agréable, un humour discret. Aucune allusion déplacée, aucun regard trop soutenu, aucun laisser-aller. Seul point noir, le « mug » où, à la fin du repas, il lui servit une tisane dont le nom – « ce que racontent les étoiles » - rappelait la finesse de certains contes japonais.

Elle ne supporta pas cette rupture et rien de ce qu’il bafouilla ne la fit changer d’avis.

Elle partit, laissant la tisane infuser dans son mug indécent…