29 septembre 2016

L’interdit

Elle n’avait pu faire autrement que de s’arrêter ; les robes de mariée avaient toujours aimanté son regard. Une seule chose l'étonna ; en prenant la photo, elle n’avait pas « vu » le sens interdit, pièce maîtresse de la composition. Son ami Freud aurait certainement une explication à lui livrer, mais il était tellement occupé par des névroses en tout genre qu' elle ne le verrait pas avant deux semaines...          
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :

27 septembre 2016

L’avocat

Avocat, 40 ans, grand, plutôt bel homme, sportif, doux, prévenant, cultivé, cherche  femme pour partager… ça, c’était le texte de l’annonce parue dans le Nouvel Observateur. Quand elle était entrée dans le café, il l’avait reconnue tout de suite et l'avait hélée. -          Déçue ? Lui dit-il. Elle resta sans voix. -          Vous imaginiez quelqu’un d’autre ? insista-t-il. Elle était dépitée. Il avait la quarantaine enrobée... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:15 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags :
25 septembre 2016

Les seins

Il voyait des seins partout. Deviendrait-il obsédé ? Ça  l’inquiétait tout de même un peu car il ne travaillait qu’avec des femmes. Et en cette période d’été,  les décolletés étaient plus fréquents que les ras du cou. Immanquablement, à chaque fois qu’il rencontrait Marie, Dorothée, Isabelle, Marine, Leila, Léa, Juliette, Monique, Sophie ou Awa, ses yeux se portaient sur leurs seins. Quand il était avec elles, son imagination l’emmenait parfois un peu plus loin qu’il ne l’aurait voulu, sauf peut-être avec Monique, car... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :
23 septembre 2016

La photo

Quand elle avait vu sa photo dans le journal, elle s’était exclamée. -  Quelle horreur, on dirait une catcheuse ! Voulant être sympathique avec son amie, Léa lui avait dit. -  T’inquiète pas, on  te reconnaît absolument pas ! Par contre, le lendemain, Clémentine lui avait asséné. -  Pour une fois qu’un journaliste prend une photo ressemblante !
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
21 septembre 2016

La chaise

Tous les après-midi il s’installe au pied de l’escalier, la chaise tournée vers la Seine et il attend. Il a passé sa vie à attendre un signe qui n’est jamais venu. Mais  à 65 ans, il sait maintenant ce qu’il attend : la mort. Non pas cette mort effrayante qui vous  oblige à rester les yeux ouverts toute une nuit au détour d’un cauchemar, mais celle qui vous enveloppe dans un linceul de douceur, celle qui vous berce en vous promettant que jamais plus ce ne sera comme avant. Ce jour-là, assis sur sa chaise, il fredonne une... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:50 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :
19 septembre 2016

Cynisme

Amoureux transi, abandonné par sa « fiancée », il avait voulu se suicider au gaz. Tous les voisins étaient morts, sauf lui ; au dernier moment, pris de peur, il avait sauté par la fenêtre de son appartement situé au rez-de-chaussée. Mais maintenant, rongé par le remords,  saurait-il saisir sa deuxième chance ?
Posté par gballand à 06:45 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :

17 septembre 2016

La vache rock

Elle  avait dit à son amie que sa « vache rock » était en stock et que l’histoire était en cours  ; mais quelle histoire allait-elle pouvoir écrire sur une vache ? Les vaches ne l’avaient jamais inspirée, à part les peaux de vache, mais celle-ci n’en était  pas une, c’était une vache au sens propre, elle semblait même très propre, et fière de sa robe claire. A n’en pas douter, c’était une danseuse, elle imaginait que son amie  s’en était aperçue quand elle s'était approchée d'elle. La vache avait... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:50 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :
15 septembre 2016

Souvenir

Il lui manquait un couteau et il l’avait pris sur la table d’à côté. Quand le garçon l’a vu, il lui a dit d’une voix coupante. -          Ah non ! Vous me perturbez mon service. Cette remarque l’avait tétanisé. Comment ce garçon pouvait-il lui parler sur ce ton, à lui, client régulier de ce restaurant ! En faisant un rapide calcul, il se souvint qu’il y avait au moins laissé 400 euros depuis quatre mois. Quel goujat ! Ce qu’il avait oublié, c’est que cette  réprimande... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
13 septembre 2016

Le selfie

Ce couple était adepte  des selfies. Amusée par leur manège, elle a décidé de les suivre. Ils semblaient contents d’eux. Leurs bedons  indiquaient le coup de fourchette solide du couple bien installé. Quelle que soit la pause, le plus petit avait toujours une main protectrice sur l’épaule du plus grand. Était-ce le mâle dominant ? C’étaient des marcheurs de l’été, des voyageurs avides de miroirs et ils s’en donnaient à cœur joie. Elle se demandait tout de même – et elle  décela une pointe de méchanceté dans ses... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :
10 septembre 2016

Marie

Quand elle le vit se précipiter sur elle, elle eut un moment de recul, voulut l’éviter, mais il s’accrocha à son bras et la retint, haletant…  - Ne pars pas, tu ne te souviens pas de moi ?  Elle essaya de lui dire qu’elle ne le connaissait pas – ce qui était vrai – qu’elle n’habitait pas à Rouen – ce qui était également vrai - et qu’elle ne s’appelait pas Marie – ce qui était faux -, peut-être flaira-t-il le mensonge parce qu’il lui dit très haut, presque exalté -         ... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]