Avocat, 40 ans, grand, plutôt bel homme, sportif, doux, prévenant, cultivé, cherche  femme pour partager… ça, c’était le texte de l’annonce parue dans le Nouvel Observateur.

Quand elle était entrée dans le café, il l’avait reconnue tout de suite et l'avait hélée.

-          Déçue ? Lui dit-il.

Elle resta sans voix.

-          Vous imaginiez quelqu’un d’autre ? insista-t-il.

Elle était dépitée. Il avait la quarantaine enrobée et il était très laid.

-          Je suis bien avocat, ajouta-t-il.

-          Au moins ça… s’entendit-elle répondre.

-          Et je cherche une femme.

Elle répondit agacée.

-          Et ça justifie tout, même le mensonge ?

-          Quelques mensonges, certes, mais au moins trois vérités, dit-il, je n’ai pas droit à une chance ?

Elle se surprit à penser qu’il n’avait pas tort. Un an plus tard, ils vivaient ensemble.