17.40 : Il s’installe le plus loin possible de la porte d’entrée du café pour avoir une vue d’ensemble.

18.05 : Une femme entre, l’humanité à la main. Loin d’être « ordinaire » comme le signalait l'annonce. Sa silhouette est élancée et son visage ouvert. 

Que faire ? L’honnêteté devrait le conduire à se lever et se présenter, mais il reste immobile. Comment réagira-t-elle en le voyant ?

Il se décide  mais quand elle l’aperçoit enfin, elle détourne les yeux. Il continue à avancer malgré sa peur.

- Bonjour. Je suis le petit chauve à lunettes.

- Vous êtes sûr ? répond-elle sans réfléchir.

- Sûr et certain, dit-il en esquissant un vague sourire.

Elle lui fait signe de s’asseoir.

Le silence s’installe. Pour se donner une contenance, elle replie le journal et le place devant elle. 

- Vous vous demandez certainement pourquoi j’ai menti ?

- Vous pourriez vous poser la même question.

- C’est vrai.

Elle referme l’humanité et le lui tend.  Il le prend et ne peut s'empêcher de l'observer attentivement. Elle ne détourne pas les yeux malgré son inquiétude : pourra-t-elle soutenir ce regard ?