Sur la fiche  qu'elle donnait à remplir aux élèves de seconde en début d'année, elle concluait toujours par ces deux questions qui parfois leur donnaient du fil à retordre :

  1. Qu'aimez-vous le plus ?
  2. Que détestez-vous le plus ?

A la deuxième question, l'une de ses élèves avait répondu : « ma belle-mère ».