08 août 2013

L’arbre

On se promenait depuis une heure dans ce parc quand elle s’est arrêtée près d’un arbre qu’elle a entouré de ses bras en déclarant qu’il était à elle et qu’elle ne partirait pas. J’ai voulu la raisonner, je lui ai dit que bientôt la nuit tomberait et qu’on ne pouvait pas dormir dans ce parc. Elle n’a pas voulu  en démordre, non elle resterait là coûte que coûte, et elle a conclu de son air têtu. - Si tu veux, tu peux partir ! Je dois avouer que je n’ai jamais compris les femmes. - Tu ne vas quand même pas passer la nuit... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]