16 juillet 2012

Le chemin

Elle lui avait dit : « Il suffit de suivre le liseré bleu jusqu'au bout. » Il lui avait fait confiance et  s’était appliqué à suivre le fil bleu jusqu’au " terminus ". Une fois arrivé, il détacha ses yeux du sol et il la vit. Elle avait revêtu une robe sombre qui contrastait avec ses cheveux longs et dorés ceints d’une ombre bleutée. Elle sourit et lui dit. -  Bravo. Maintenant ferme les yeux, ce n’est plus qu’une formalité. De quelle formalité s’agissait-il ? Il voulut le lui demander, mais une certaine lâcheté l’obligea... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [13] - Permalien [#]