16 avril 2012

La censure

Le pays allait de mal en pis. Tout était passé au rouleau compresseur de la censure. Les textes étaient ajustés en permanence et le Ministère de la Culture s’appelait maintenant Ministère de l’Orientation Islamique. La moindre allusion au corps était dépecée. Les mots avaient la fadeur de l’eau et les récits se décharnaient à vue d’œil. On remplaçait « faire l’amour » par « discussion », « sexe » par « relation amicale », « peau », par  « enveloppe », « sensualité » par « délicatesse »…Le pays entier était emprisonné dans une... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :