19 mars 2012

L’île

Des marteaux piqueurs m’ont fait sursauter, mais quand j’ai voulu regarder le réveil, rien. La table de chevet avait disparu, le lit aussi ;  j’étais allongée sur le sable.  Je me suis levée et j’ai grimacé en plissant les yeux. Trop de lumière tue la lumière, ai-je murmuré. J’étais sur un plage déserte. Face à moi la mer, derrière moi le désert avec quelques taches vertes  - des arbres sans doute – et pas un bruit, juste des marteaux piqueurs dans ma tête.Où étais-je et pourquoi seule alors que la veille, j’étais chez... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - Commentaires [12] - Permalien [#]