17 février 2012

Les odeurs

Quand son chef de service s’approchait d’elle, elle retenait sa respiration. La dernière fois, surpris, il lui avait demandé pourquoi elle parlait toujours du nez :  est-ce qu’elle avait un problème ? Comment lui dire que le problème, c’était lui. Il lui restait bien une dernière solution : laisser traîner ce livre  sur son bureau…
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [13] - Permalien [#]