Une fois la lune décrochée, elle la plierait méticuleusement dans un drap blanc puis elle la rangerait dans une valise, comme elle l'avait fait pour le reste. Une valise de plus qu'elle pousserait dans le couloir où il lui restait juste assez de place pour se faufiler.