Il aimait dessiner. Depuis son enfance, ce plaisir ne l’avait jamais quitté et,  à 45 ans passés, il continuait à faire quelques portraits. Le dernier en date, c’était celui de sa mère.  Il en avait été particulièrement satisfait. Hélas, il l’avait lacéré au cutter deux jours plus tôt et il en avait été fort chagriné. Mais ne valait-il pas mieux tuer le portrait  plutôt que sa mère ?