Il avait  souri pendant 40 ans, 40 ans de bons et loyaux services dans les bureaux du Crédit Agricole, jusqu’au jour où il a pris sa retraite et s’est aperçu que derrière son sourire, il n’y avait peut-être que du vide.