31 octobre 2010

Le coq

C’est l’histoire d’un homme qui, certes, ne faisait pas cocorico mais … Pour lire le texte, c’est ici. Le montage est de Patrick Cassagnes, Le texte de gballand
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

30 octobre 2010

Le test

Tous les matins, il faisait subir à ses tee-shirts un test olfactif. S'il était positif, le tee-shirt était jeté rageusement à terre et il prononçait ces mots cruels : " Tout est fini entre nous !"
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
29 octobre 2010

Le blog

Il avait créé un blog au nom prémonitoire : « l’ange de la mort » . S’il n’avait pas répondu aux mails insistants de l’une de ses fidèles lectrices, sans doute rien ne serait-il arrivé. Le 25 juin, ils se fixèrent rendez-vous à la terrasse du bar des fleurs. Le 26, ils couchaient ensemble et le 27 elle disparaissait à jamais. Le 28, il fit de cette histoire un texte qu’il mit en ligne sur son blog ; la réalité était devenue fiction. Ce jour-là, il eut 30 commentaires, un score jamais atteint jusqu’alors. Ses lectrices ne... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
28 octobre 2010

Le pilote

Elle était en train de feuilleter  Air France magazine quand soudain on annonça :- Nous avons le regret de vous annoncer que le pilote du vol AF 648 assurant la liaison Roissy-New York est décédé. Le co-pilote a pris les commandes. Nous vous prions d’attacher vos ceintures de sécurité et d’éviter tout déplacement jusqu’à la fin du vol.Il y eut un silence de mort. Les passagers obéirent, rattachèrent leurs ceintures  et fixèrent le visage des deux hôtesses qui circulaient, à la  recherche d’informations supplémentaires.... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
27 octobre 2010

Les comptes

Il tenait si méticuleusement ses comptes que personne n’aurait pu imaginer qu’il était fiché à la banque de France…
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
26 octobre 2010

La manif

La veille, Nina avait tiré la langue en préparant sa pancarte pour la manif, elle avait même séché ses cours de l'après-midi...  Une fois l'œuvre achevée, elle l'avait contemplée  sous toutes les coutures. Le lendemain, quand elle  arriva sur le lieu de rendez-vous, juste au coin de la rue St Julien et de la rue Massacre, sa pancarte à la main, elle fut accueillie par un grand éclat de rire. - Ben qu’est-ce qu’il y a ? S’énerva-t-elle.Elle avait écrit "Non à la retraite" avec des lettres de toutes les... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

25 octobre 2010

Duo

Mademoiselle et « son automobile », c’est sur cette chanson que caro-carito du blog « les heures de coton »   et moi-même avons décidé d’écrire chacune un texte. Nous nous sommes imposées d’autres contraintes, pour le plaisir : 4 paragraphes, l'héroïne s'appelle Mélodie, elle a une robe rouge, on doit connaître le nom des cigarettes qu'elle fume, la scène est statique et   des  "larmes de crocodile" coulent…Voici le texte de caro-carito : Bar de jourIl fait encore sombre. Assise sur la banquette en... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
24 octobre 2010

La sainte

Un jour, peut-être que vous aussi ça vous arrivera… Pour lire le texte, c’est iciLe texte est  de gballand et le montage est de Patrick Cassagnes
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 octobre 2010

Lapsus

La saison doit se prêter aux lapsus... Hier, un élève de première m’a demandé si j’avais bien mis les notes des interrogations sur Facebook !
Posté par gballand à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
22 octobre 2010

La visite

Quand on a sonné à la porte, j’ai préféré ne pas ouvrir, un pressentiment. Mon mari, lui, s’est précipité avant que j’aie pu lui dire quoi que ce soit ; le malheureux attend toujours quelque chose. Cette fois il n’a pas été déçu : c’était Dieu en personne. Dieu ne nous avait pourtant jamais parlé, ni à moi ni à lui.Dieu lui a fait un sermon qui a duré deux heures ; j’ai même  eu le temps de préparer le repas, de manger et d’écouter le journal de la 2 avec Pujadas. Quand Simon est rentré, il était livide. J’ai bien essayé de lui... [Lire la suite]
Posté par gballand à 06:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]