04 mars 2009

Le tour de France (gballand)

Face au lavabo, le  torse laiteux parsemé  de  touffes de poils sombres, le ventre bedonnant, son mari effectuait ses ablutions matinales ; quinze minutes, jamais plus. Au bout de dix minutes, il fit une pause pour  lui dire le plus sérieusement du monde.- J’arrête les corticoïdes, je vais pouvoir m’inscrire au tour de France.Elle l’imagina penché sur le guidon d’un vélo rutilant, revêtu d’un  maillot rouge et blanc où la marque Lesieur s’afficherait en toutes lettres, moulé dans un bermuda en lycra bleu... [Lire la suite]
Posté par gballand à 07:49 - - Commentaires [9] - Permalien [#]