Garde_a_vueDans son livre « Garde à vue, aux éditions Phébus (5 euros), Christophe Mercier  nous raconte de façon dépassionnée – donc d’autant plus glaçante – sa garde à vue qui a commencé le 27 février 2007 à 13 h 30 pour s’achever le 28 février à 10 h15, et le tout pour une raison dérisoire !
C’est un livre à lire absolument afin de comprendre en quoi la nouvelle loi mise en place par M. Sarkozy – le même que celui des élections présidentielles – peut s’avérer excessivement dangereuse par les abus qu’elle génère…
Pour connaître vos droits, et pouvoir en faire état - car la police ne semble pas toujours disposée à vous les faire connaître - voici le site du ministère de la justice :
http://www.vos-droits.justice.gouv.fr/ 

Si l’on est un peu paranoïaque, on peut penser qu’une garde à vue est, en quelque sorte, un moyen de vous acculer à la faute par l’isolement, la répétition d’interrogatoires et l’absence de sommeil. Si vous n’êtes pas coupable, vous le deviendrez … Il faut enfin savoir que vous pouvez, même pour des actes bénins (ce qui était le cas de Christophe Mercier), être soumis à une fouille au corps (nu), à des  photos, à des empreintes digitales et génétiques… (s’informer sur le site  http://www.guidejuridique.net/gardeavue2.html).
Voici donc venue l’ère du « Tous coupables ! ». Lorsque l’on sait que les mineurs de 13 à 16 ans peuvent être gardés 12 heures en garde à vue, sans en avertir les parents, si le procureur décide que les nécessités de l’enquête l’exigent, il y a de quoi avoir peur ! Je me suis immédiatement imaginée mon fils de 13 ans, au commissariat, soumis à l’interrogatoire musclé de quelques policiers, et j’en ai eu des sueurs froides !
Et c’est cet homme, à l’origine de ces lois – et qui en promet encore plus, car la démagogie n’a pas de limite, tout comme la bêtise… - que l’on voudrait conduire au fauteuil de président  où il pourrait alors exercer les pleins pouvoirs ?!