Navrant ! Le sens du ridicule doit certainement être inversement proportionnel à l’importance de la fonction  politique que l’on occupe !

Qu’est-ce que Monsieur Chirac a fait pour l'écologie pendant ses deux mandats, qui ressemblaient plutôt à du grand-guignol qu’à autre chose… ? Il a donné l’exemple ? Il a commencé une révolution écologique avec des mesures intelligentes ? Alors à quoi il joue maintenant avec sa triple révolution écologique ? Il se prend pour un Prophète ?

D’ailleurs cette attitude n’étonnera personne, il n’en est pas à une incohérence près ! Quand je pense qu’il y a peu, il rendait un touchant hommage à l’Abbé Pierre, alors qu’en 1995, il « donnait sa bénédiction » pour faire enfoncer à la hache les portes de l’église St Bernard occupée par des Sans Papiers !!!

Mais revenons à l’écologie… C’est donc un SCOOP depuis le 2 février 2007, le réchauffement est dû – à 90 % - aux activités humaines. Etonnant, incroyable, inimaginable !!!

Voilà au moins un siècle que l’on « bousille » la planète au nom du développement, voilà au moins 10 ans qu’on en a la quasi-certitude mais qu’on pratique le déni, et maintenant, on nous assène, chaque jour, les catastrophes qui risquent de se produire et qui se produisent déjà ! Je suppose qu’on va digérer la nouvelle pendant dix ans sans rien faire, puis, quand il sera trop tard et qu’on commencera à "crever" la bouche ouverte, on prendra des mesures politiques européennes, et quand, pour finir, il faudra fermer la pierre tombale sur ce qu’a été l’Homme, on envisagera de prendre des mesures politiques mondiales. Ce scénario me semble, hélas, le plus probable.

Pour éviter une catastrophe mondiale, n’attendons pas des mesures politiques qui  viendront quand il sera trop tard. Chacun, individuellement, peut apporter sa contribution pour sauver la terre ! Moins de transports en voiture et en avion, sans oublier les économies d’eau et d’énergie indispensables !

Faisons-le pour ces enfants qui ont eu la malchance de naître à la fin du XXième siècle et au début du XXIième siècle, et en mémoire des enfants que nous avons été… Aurions-nous voulu recevoir en héritage un cadavre ? C’est pourtant ce qui va se passer si nous n’agissons pas !